Le CAFDES, vers la fonction de direction dans le secteur social et médico-social

 

Dans un contexte sociétal en constante évolution, tiraillé entre des enjeux multiples, mouvants et de plus en plus complexes : enjeux sanitaires, techniques ou technologiques, médicaux, sociaux, légaux, politiques et, bien sûr, économiques, le rôle du directeur d’établissement médico-social est déterminant.

Un rôle central :

Face à ces enjeux, le directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale agit comme un catalyseur. Il a pour rôle de comprendre, d’intégrer, de faire la synthèse de l’ensemble de ces enjeux et de les traduire au profit de sa structure par une vision et un projet clairs et cohérents, encadrés par une déontologie professionnelle stricte. Il doit se faire le promoteur et le garant de cette vision et de ce projet auprès des équipes qu’il encadre, mais également auprès des nombreux partenaires avec lesquels il collabore... Il se situe à l’intersection des demandes des usagers, des personnels, des partenaires et des acteurs financiers.

Des compétences variées :

Les compétences requises par le directeur d’établissement médico-social sont donc à la fois celles :

  • d’un analyste et d’un stratège,
  • d’un gestionnaire et d’un légiste,
  • d’un manager d’équipe et d’un coordinateur,
  • d’un médiateur et d’un communiquant

Qui servent au quotidien les usagers, les personnels et les partenaires :

Concrètement, au quotidien, le directeur d’établissement médico-social répond par son action à l’intérêt des usagers, assure l’organisation d’une prise en charge individualisée de qualité, facilite l’expression et la satisfaction de leurs besoins, favorise l’accès à leurs droits et à l’exercice effectif de leur citoyenneté.

Il exerce ses responsabilités, par délégation de l’employeur, dans le respect du cadre législatif et réglementaire et des exigences éthiques, déontologiques, tout en s’inscrivant dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale.

Il évolue dans un univers complexe, nécessitant des connaissances et des compétences en stratégie et en management global, il exerce des fonctions qui, afin de conduire les changements requis par l’évolution du secteur, requièrent la maîtrise d’outils, de méthodologie et de savoir-faire qui s’inscrivent dans le champ de l’action et de la décision.

Il élabore, conduit et veille à l’évaluation du projet d’établissement ou de service dans le respect du projet de la personne morale auquel il peut contribuer et des orientations des politiques publiques, en s’assurant de l’adhésion de l’ensemble des acteurs.

Il initie et développe les partenariats et le travail en réseau.

Il assure le management des ressources humaines et anime les équipes en participant au collectif de direction..

Il est responsable de la gestion économique, financière et logistique d’un établissement ou d’un service.

Il contribue à l’évaluation des politiques sanitaires et sociales mises en place sur le territoire en apportant son expertise technique, fonde une vision stratégique, institutionnelle et inter institutionnelle et guidée par une exigence éthique et déontologique de l’intervention sociale.

Le diplôme du CAFDES tel qu’il est proposé à l’ARIF Social, vise à fournir aux futurs directrices et directeurs d’établissement médico-social l’ensemble des outils et des compétences utiles dans l’exercice quotidien de leurs fonctions.

en savoir plus sur la formation (programme complet)

image